Derapage-controle.fr » Top voiture » Réparation de pare-brise : comment s’y prendre ?

Réparation de pare-brise : comment s’y prendre ?

Le pare-brise est l’une des parties les plus vulnérables d'une voiture. Acte de vandalisme, accident, projectile, nombreux sont les impacts sur votre pare-brise qui peuvent vite se transformer en fissure. Même si les dégâts sont mineurs, il est impératif de le réparer et d’améliorer ainsi votre visibilité. Vu la forte fréquence des problèmes liés au pare-brise, il est essentiel de savoir comment s’y prendre en cas de dégâts. Découvrez comment réparer facilement votre pare-brise.

Quand réparer votre pare-brise ?

Malgré les précautions d'usage, il est difficile d'échapper à un incident qui va toucher à votre pare-brise. Selon l'impact et l’état de votre pare-brise, la nécessité d'une réparation peut s'imposer pour une meilleure visibilité. La réparation de votre pare-brise est indiquée en cas de bris, de rayures ou de fissures d’une taille négligeable. Elle se fait en cas de dégâts superficiels qui ne restreignent pas la visibilité du conducteur. Pour les impacts plus importants, il est conseillé de le remplacer.

Le pare-brise n’a pas forcément besoin d’être changé lorsque l'impact est moins gros qu’une pièce de 2 euros. Il suffit de renforcer par une résine l'endroit fragilisé par le choc. Cependant, l’impact doit être éloigné des bords du pare-brise et ne pas gêner le champ de vision du conducteur. La réparation du pare-brise n'est pas indiquée lorsqu'il s'agit :

  • d'un impact de plus 2,5 cm de large (soit le diamètre d'une pièce de 2 euros),
  • d'un choc situé juste devant le volant (dans le champ de vision direct du conducteur) ou à moins de 5 cm des bords,
  • d'un cas de plus de deux impacts.

L’assurance d’un meilleur confort de conduite et d’une sécurité optimale dépend fortement d'une bonne visibilité au volant. L’objectif de la réparation de votre pare-brise est de le rendre sécuritaire.

Comment procéder à la réparation d’un pare-brise ?

Un pare-brise endommagé peut être réparé si l’impact est léger. Cette opération est souvent peu coûteuse et dure généralement moins de 40 minutes. Elle requiert généralement l’usage d’un kit de polissage pour éviter de dégrader la solidité du verre. Cela empêche aussi de brouiller la visibilité du conducteur ou d’étendre les reflets de bris et par conséquent des dégâts plus importants.

Avant de faire la réparation du pare-brise de votre voiture, il est essentiel de définir vos besoins et le type de travaux souhaité. En réalité, il faut évaluer les coûts de réparations qui peuvent grimper selon l’ampleur des travaux.

Contacter votre assureur

Avant de commencer toute réparation, il faut avertir votre compagnie d’assurances. En effet, il faut faire savoir à votre assureur que votre pare-brise est endommagé et que vous allez le réparer. Cette étape est importante et permet de vérifier le payement ou non de la franchise en cas de réparation. L'assurance automobile obligatoire depuis le 27 février 1958 pour tous les véhicules terrestres à moteur, permet une réparation du pare-brise parfois intégralement couverte par l’assureur.

Le choix d'un centre de réparation agréé (Speedy, France Pare-Brise, Mondial Pare-Brise ou Carglass) est donc important. Votre assureur peut éventuellement vous guider vers des professionnels en réparation de vitres.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Certaines personnes préfèrent effectuer elles-mêmes la réparation de leur pare-brise ? Toutefois, il est préférable de s’adresser à un spécialiste en vitres qui vous garantira un travail de qualité et une visibilité optimale. Le professionnalisme d'un spécialiste facilite l'identification rapide de la nature des dommages et les opérations nécessaires à réaliser (nettoyage de la vitre, préparation de la surface, extraction de l’air de la fissure, injection de la résine, polissage…). Ces compétences redonnent une seconde vie au pare-brise.

La réparation d’un pare-brise endommagé n'est pas fixe et peut s’élever jusqu'à environ 90 euros. Le tarif dépend de la nature des dommages (impact, fissure, bris de glace, vitre brisée, etc.), du type de vitrage (feuilleté, chauffant, teinté, acoustique, détecteur de pluie, etc.) ou encore de la prise en charge de l’assurance.

Le recours aux spécialistes en réparation de vitres automobiles peut avoir certains avantages. Par exemple, ils peuvent :

  • proposer sans frais supplémentaires, des interventions dans le centre le plus proche, à domicile ou sur le lieu de votre choix,
  • s’engager à vous aider dans toutes les démarches à entreprendre vis-à-vis de votre assureur,
  • noter que les interventions effectuées par cette enseigne sont certifiées.

Déroulement de la réparation

Le professionnel débute d'abord par un bon nettoyage de la vitre. Il retire ensuite tous les éclats de verre avant de préparer la surface à réparer. Dans cette opération, il enlève l’air de la fissure pour ensuite injecter une résine liquide transparente dans la couche extérieure de la vitre. Le réparateur polit la vitre dès que la résine est séchée pour une finition impeccable. Ce travail de finition empêche les essuie-glaces de frotter sur la résine et d’endommager la réparation.

En définitive, il faut retenir que la réparation du pare-brise n'est pas difficile. Il suffit d'être minutieux lors de la réparation. Si vous ne pouvez pas le faire par vous-même, il est conseillé de faire appel à un professionnel du domaine. Aussi, lorsque le dégât sur le pare-brise est important, il est préférable de procéder à un changement.