Combien de temps y-a-t-il entre chaque stage de récupération de points ?

Accueil Divers Combien de temps y-a-t-il entre chaque stage de récupération de points ?

Le stage de récupération de points est un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Il permet aux conducteurs de récupérer des points dans deux cas : le stage volontaire et le stage obligatoire. Chacun de ces stages permet de récupérer 4 points, dans la limite du capital points de son permis. On aura donc 12 points pour un permis définitif, et 6 à 10 points pour les jeunes conducteurs en période probatoire. Contrairement au permis, la formation n’est pas sanctionnée par un examen. Seuls l’assiduité et le respect des horaires sont obligatoires pour valider le stage et ainsi pouvoir récupérer un ou plusieurs points. Combien de temps y a-t-il entre chaque stage de récupération de points ? Découvrez cela dans cet article.

Les conditions de participation

Il existe deux types de stage de récupération de points comme mentionné plus haut : le stage volontaire et le stage obligatoire.

On se rend à un stage volontaire de récupération de point, après une infraction au Code de la route et un retrait de points. Pour y participer, il faut :

  • Avoir moins de 12 points sur le permis après une infraction et un retrait de points.
  • Avoir un permis toujours valide.

Le stage obligatoire est réservé aux jeunes conducteurs après un retrait de 3 points ou plus, et la réception de la lettre 48h en recommandé. Pour y participer, il faut :

  • Être en permis probatoire et avoir reçu la lettre 48h en recommandé, notamment pour le remboursement de l'amende.
  • Avoir un permis valide, c'est-à-dire qui n'est pas annulé.

Il est possible de prendre part à un stage pour récupérer des points pendant une suspension de permis. Il faudra juste fournir en pièce justificative votre avis de suspension, ou l'avis de rétention de 72 heures maximum de la Police. L'avis doit être émis 120 heures maximum après un délit d'alcool au volant ou d'usage de stupéfiants.

Les points obtenus lors du stage de récupération de points sont crédités le lendemain du deuxième jour du stage. Il arrive des cas où l'ajout n'est pas immédiat. Le cas échéant, cela est lié à l’actualisation de votre dossier qui peut prendre une semaine voire un mois. Une fois les points crédités, vous serez informé de la reconstitution des points de permis par lettre.

Le délai entre les stages

 

Depuis le 15 mars 2011, le délai entre deux stages de récupération est d’un an et un jour. Un conducteur qui aurait déjà suivi un stage de récupération de points, devra attendre l'année qui suit. Il devra ensuite ajouter un jour à la date à laquelle il a passé le premier, pour s'inscrire à un nouveau stage.

Un stage dure 2 jours (7 heures pour chaque jour), et est organisé par un centre de formation agréé par la préfecture. Hormis l'attribution de points sur le permis, le premier objectif est de prévenir la récidive des comportements dangereux sur la route. À la fin du 2ème jour de la formation, une attestation de suivi de stage est délivrée au conducteur. Ce document lui permettra de justifier la récupération de ses points auprès de la préfecture et du Fichier National des Permis de Conduire (FNPC). Le prix du stage de rattrapage de points varie entre 115 € et 230 €.

L'importance du stage

Le stage dure 14 heures, réparties sur deux jours consécutifs comme mentionné plus haut. On y aborde les thèmes comme les facteurs généraux de l’insécurité routière. En assistant à l’ensemble du programme du stage, on gagne automatiquement 4 points. Les stages de gain de points sur le permis sont organisés sur l’ensemble du territoire. La plupart du temps, les conducteurs s’inscrivent volontairement au stage pour éviter un retrait de permis si leur capital points venait à atteindre zéro point. C’est pourquoi il est important de suivre le mouvement de ses points pour connaître son solde de points avec précision.

Il existe des stages liés à des décisions judiciaires. C'est le cas de l'alternative à la poursuite ou la composition pénale, et celui de la peine complémentaire d'un jugement. Dans ces deux cas, il n'est pas possible de récupérer ses points. Un conducteur s'y retrouve quand :

  • Il met son permis de conduire en danger, en tombant à 0 point, et se retrouve en annulation de permis.
  • Il n'applique pas les règles du Code de la route et les principes de la sécurité routière.

Au vu du nombre d’infractions pouvant entraîner une perte de points, chaque conducteur peut se retrouver à devoir faire un stage. Un moniteur d’auto-école et un psychologue sont présents pour animer le stage. La mission sera de sensibiliser les stagiaires au risque routier en présentant dans un premier temps les principaux chiffres de l’accidentologie. Les statistiques et les facteurs d’accident tels que l’alcoolémie, les excès de vitesse, le téléphone au volant, seront exposés et débattus. Avec des statistiques et des images, les animateurs tentent de faire comprendre aux stagiaires que la route est un espace partagé où chaque utilisateur doit tout faire pour garantir sa sécurité et celle des autres. Les règles ont pour but d’encadrer la vie en société afin de garantir son bon fonctionnement. Le Code de la route est constitué de règles universelles ayant pour objectif d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route. Il est donc important pour chaque conducteur de comprendre l’importance du respect du Code de la route.

Quelles solutions de financement s’offrent à vous en situation d’endettement ?

L'endettement est une situation qui survient lorsque notre pouvoir d'achat est rendu insuffisant face à nos obligations qui sont censées nous assurer une vie...

Comment faire sa carte grise ?

La carte grise est la carte d’identité des véhicules terrestres à moteur. C’est un document qui facilite le contrôle routier des automobilistes. Ainsi, tout...

Quelles sont les conditions de transport dans un espace TGV Max, notre avis !

Le TGV MAX est un abonnement, c’est une nouvelle offre de transport proposée par la SNCF qui est réservée aux jeunes de 16 à...